I. Le choix

L’astromodélisme vous intéresse? Deux possibilités s’offrent a vous:

  1. si vous êtes jeunes (cette filière ne s’adresse pas aux adultes) et que vous souhaitez participer à l’élaboration d’un projet commun au sein d’un club vous pourrez voir votre fusée prise en charge par des pyrotechniciens officiels qui s’occuperont totalement de la partie mise en oeuvre du moteur (fourni et payé par l’état) et cela sur un lancement unique de la fusée (une fusée n’est lancée qu’une fois chez PLS) et cela une seule fois par an lors de l’unique campagne annuelle organisée par PLS/CNES…dans un camp militaire où vous pourrez apercevoir de très loin le tir de la fusée à laquelle vous avez travaillé. Une équipe de récupération ira dès le lendemain essayer de retrouver ce qui reste de la fusée pour l’accrocher dans le musée de votre club…
  2. à tout âge, (les mineurs avec un accord parental) vous pourrez concevoir, construire, tester sur simulateur, apprendre à manipuler des moteurs (inertes en France) afin de vous préparer pédagogiquement et en toute sécurité aux lancements qui se pratiquent toute l’année sur les meetings dans tous les pays frontaliers autour de notre pays (pour beaucoup de Français les distances des sites des Meetings européens sont moins importantes que celle qui les séparent du lieu de la campagne organisée dans le système précédent)… Dans ce système beaucoup plus complet vous apprendrez la totalité de la mise en oeuvre d’une fusée y compris l’assemblage des moteurs phase indispensable et indissociable de l’astromodélisme. Chaque membre doit savoir construire lui même sa fusée et la mettre en oeuvre dans un contexte de haut niveau de sécurité et c’est le but d’un long apprentissage prodigué au sein d’associations tel que Tripoli France. Vous récupérerez vous même chacune de vos fusée qui seront lancées autant de fois et au cours d’autant de meetings que vous désirerez!

logo tripoli france

L’astromodélisme collant le plus a la dernière solution, je vais m’appesantir un peu plus sur cette façon de voir le hobby:

II. Les grandes associations qui pratiquent l’Astromodelisme

La plus ancienne association de fusées est NAR pour « National Association of Rocketry ». Localisée aux états-unis, elle a été créée en 1957 et a regroupé plus de 100 000 membres depuis cette date.

La TRA pour « Tripoli Rocketry Association » encore nommée simplement Tripoli regroupe différents clubs dans le monde. Cet organisme américain permet de pratiquer les fusées à haute puissance a travers les nombreux clubs que l’on peut rencontrer. Chaque clubs disposent d’une préfecture avec a sa tête un préfet ayant passé des certifications assurant qu’il s’agit d’une personne expérimentée ayant déjà de solides connaissances dans le milieu et donc qui peut partager ses connaissances avec les gens du club.

En France, il existe Tripoli France qui permet de lancer des fusées telles que celles vues sur ce site. Malheureusement il est impossible de tirer des fusées sur le territoire français. Il est nécessaire de se déplacer dans les pays européens. En effet il faudra profiter des lancements de nos voisins espagnols, italiens, suisses ou allemands pour pouvoir lancer son modèle en toute légalité.

Liens (très) utiles :
Tripoli Rocketry Association : http://www.tripoli.org/
National Association of Rocketry : http://www.nar.org/
Tripoli France : http://tripoli.france.free.fr/

III. Parlons un peu de Tripoli en général:

Tripoli est à la base un organisme américain permettant de pratiquer les fusées à haute puissance (HPR). Rappelons qu’une fusée à haute puissance (HPR) est une fusée embarquant un moteur ayant une impulsion totale supérieur à 160 Newton-seconde (c’est à dire les moteurs à partir de la classe H). Néanmoins les fusées plus petites sont autorisées a êtres lancées.

Pour y adhérer il faut payer une inscription depuis leur site internet. Lors d’une première inscription, ils vous enverront votre carte de membre et un classeur contenant toutes les informations quant aux certifications. Il vous faudra encore un club pour lancer vos fusées. En France nous disposons que d’un club, mais en Amérique par exemple, il y a grosso-modo au moins 1 club par états.

Qu’est ce que sont les certifications ?

Les certifications sont des « paliers » vous permettant de lancer des fusées utilisant des moteurs de plus en plus puissants. Il est essentiel de prendre en considération que l’astromodéliste qui passe la certification est a la fois le constructeur du modèle mais également le « pilote ». C’est-à-dire qu’il prend en charge également la partie propulsion et fait donc de lui un modéliste a part entière.

On distingue 3 niveaux :

Niveau 1/Level 1
Niveau 2/Level 2
Niveau 3/Level 3

Chaque niveau permet de débloquer une classe de propulseur. Plus le niveau est élevé plus le test est difficile et plus a fusée est complexe.

Voici très brièvement les requis pour les certifications :

Niveau 1 : Le modéliste se devra de lancer une fusée embarquant un moteur de classe H ou I. La récupération de la fusée se devra d’être parfaite. Cela sous-entend aucun dommage, aucune perte. En bref la fusée doit être en état d’être lancée une deuxième fois.

Niveau 2 : Se déroule en 2 étapes. Une première étape est théorique avec une cinquantaine de questions à répondre sous forme de QCM. Cela dépend des clubs mais il est généralement en anglais et est très américanisé. C’est-à-dire utilisation de leur système métrique, de leurs mots-clés… On distingue 25 questions techniques et 25 sur les mesures de sécurité. Il faut un score de 90% (pas plus de 5 réponses fausses) pour réussir ce test et passer a la pratique.

La partie pratique est un lancement identique au niveau 1, mais cette fois embarquant un moteur de classe J, K ou L.

Niveau 3 : Le modéliste se devra de mettre en place un projet de fusée. Une première étape est dédiée à la planification et rédaction d’un grand nombre de documents. En effet, il devra d’abord présenter son projet a un comité technique. Après et lors de la construction, deux membres du comité technique se devront d’inspecter le modèle. Le modéliste devra savoir répondre à toutes leurs questions et s’expliquer quant aux choix du type de récupération choisi, a la configuration de la fusée… Le modéliste disposant des 2 certifications précédentes, il peut utiliser un grand nombre de configuration comme du clustering, du multistage ou simplement utiliser un seul moteur de classe M, N ou O.

Là encore on retrouve les mêmes conditions de récupération : une fusée intacte qui doit pouvoir effectuer un second vol après certification.

Quelque soit le niveau de la certification, vous serez encadrés par une personne compétente ayant déjà passée toutes ces certifications ou alors d’au moins un niveau supérieur au votre. Si vous échouez une certification, vous pouvez essayer autant que vous souhaitez de la repasser. Mais un échec devrait être un moyen de remise en question et donc souvent il peut être plus utile de laisser écouler un peu de temps entre 2 certifications.

IV : Quelques conseils pour l’initiation:

Je vous recommande très fortement un kit de fusée de type low-power (à faible puissance). En plus d’êtres peu coûteux, ces modèles sont très simples à aborder, vous permettront de découvrir au mieux les différents éléments d’une fusée et sont souvent très performants !

Le plus simple est d’acheter un starter-kit qui contient tous les accessoires nécessaires pour une première expérience : rampe de lancement, système d’allumage électrique, le modèle. Une telle offre permet de conserver la rampe et le système d’allumage pour les prochaine fusées si vous êtes toujours intéressés.

Si vous êtes un peu bricoleur vous pouvez toujours vous fabriquer votre propre rampe de lancement et système d’allumage électrique. Dans tous les cas, ne faites jamais voler un modèle sans rampe de lancement et veillez à toujours respecter les instructions du fabriquant sur le moteur utilisé !

Le plus important dans ce loisir est de toujours lire correctement les instructions fournies par le fabriquant. Lors de l’assemblage du modèle ne vous précipitez pas, prenez votre temps, quitte à construire votre modèle en plusieurs jours. Vous verrez, le résultat sera là ! Rappelez-vous qu’une fois votre modèle en l’air, vous n’êtes plus maître de rien, c’est au modèle de faire son ‘job’.

Classement des kits du fusées

Les kits de fusée de types low-power sont classés suivant leur niveau de difficulté d’assemblage :

Ready to fly Le modèle est déjà assemblé et est près à voler.

E2X ou Quick-kit
Le kit contient quelques pièces à assembler soi-même. Pour vous aider, les pièces à assembler sont colorées et très facile à assembler. De plus les modèles sont déjà peints.

Skill Level 1
Ces modèles nécessite quelques mesures, collages et d’être peints. Leur assemblement prennent maximum un après-midi.

Skill Level 2
Requière quelques techniques basiques de construction et de finition. Leur assemblement prennent maximum une journée complète.

Skill Level 3 Requière quelques techniques modérées de construction et de finition. Leur assemblement prennent maximum quelques jours.

Skill Level 4 Kits qui demandent le plus d’expérience. Requière des techniques avancées de construction et de finition. Leur assemblement prennent plusieurs jours dépendant du niveau de détail demandé.

V. Lecture :

Il existe de très bons bouquins sur l’astromodelisme. Il faudra néanmoins se mettre a l’anglais pour pleinement en profiter, mais les connaissances qu’ont y trouve valent la peine !

Si je devais retenir deux bons livres :

– Handbook of Model Rocketry par G.Harry Stine & Bill Stine. Ce livre parle avant tout des fusées de basse puissance. L’auteur traite de ses techniques de constructions, les moyens de récupérations, l’aérodynamique, l’organisation d’un meeting, les systèmes d’allumage…

– Modern High-Power Rocketry par Mark Canepa. (site web: http://www.modernhpr.com/) Le livre porte sur les fusées à hautes puissances. Richement illustré il évite bien des soucis lorsqu’on est débutant dans le HPR.

Ces livres se trouvent sur amazon.co.uk voir .fr si vous avez de la chance!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *